Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Consulter régulièrement son podologue : un bon réflexe !

Consulter régulièrement son podologue : un bon réflexe !

Le 14 novembre 2016

Hygiène dentaire, protection de la peau, soin des yeux, vous adoptez depuis toujours les bons réflexes  pour préserver votre confort de vie. Mais qu’en est-il de vos pieds ? Consulté de manière préventive ou pour traiter une pathologie déjà existante, votre podologue à Saint-Sulpice-et-Cameyrac, Mathieu GRAVE, est à votre disposition pour déceler ou soigner vos maux.

Une douleur, une gêne, une démarche inhabituelle, soyez à l’écoute de votre corps et repartez du bon pied !

Votre podologue : aux petits soins pour vos pieds 

On l’oublie souvent mais rien n’est meilleur pour votre bien-être quotidien que des pieds en bonne santé ! Ils ont donc besoin d’être chouchoutés, bichonnés… bref, il faut s’en occuper !

Pédicure-podologue à domicile et en cabinet, Mathieu GRAVE traite les pathologies du pied et de la posture ainsi que les affections épidermiques du pied et de l’ongle (mycose, durillon, cor, ongle incarné…). Quel que soit votre besoin, n’hésitez pas à solliciter son aide et ses conseils. Son expertise vous permettra de déterminer, avec précision, votre problème et le traitement le plus adapté.

Détecter et soigner le problème

Un rendez-vous dès les premières douleurs

Parce que nos pieds nous supportent, jour après jour, il est important de leur accorder un peu d’attention. Dès l’apparition d’une douleur au pied (orteils, talon, cheville…), d’une usure anormale de vos chaussures ou d’une souffrance dans les hanches, le dos ou les genoux, pensez à consulter votre podologue à Saint-Sulpice-et-Cameyrac.

Votre entourage peut également vous alarmer. On vous fait remarquer une modification de la marche ou de votre posture ? C’est peut-être un signe !

Variés et nombreux, les maux des pieds ont des répercussions qui vont bien au-delà de la voûte plantaire. De mauvais appuis sollicitent davantage certains membres ou parties de la colonne vertébrale créant un déséquilibre qu’il est essentiel de traiter rapidement.

Des consultations à titre préventif

Le rôle de votre podologue à Saint-Sulpice-et-Cameyrac est de détecter le moindre problème en amont. C’est pourquoi il est conseillé de prendre rendez-vous, au moins une fois par an, même si vous ne ressentez aucune douleur.

Plus sensibles, les jeunes enfants et les adolescents en pleine croissance devront plutôt consulter deux fois par an.

Des personnes à suivre plus attentivement

La vigilance est aussi de mise pour certaines personnes, en raison de leur âge, de leur activité ou de leur état de santé. Personnes âgées, sportifs, diabétiques et femmes enceintes doivent donc faire de leurs pieds, une priorité !

Quelle prise en charge ?

Une consultation chez votre podologue à Saint-Sulpice-et-Cameyrac, près de Libourne, ne nécessite pas forcément une prescription médicale. Elle sera néanmoins indispensable pour obtenir le remboursement de vos soins par la Sécurité sociale (0,63 € par pied).

Certaines mutuelles peuvent prendre en charge ce type de traitements, n’hésitez pas à vous rapprocher auprès de la vôtre pour plus d’informations.

Et pour les diabétiques ?

Diabétiques, si vous bénéficiez d’une prescription par votre médecin, l’Assurance maladie vous rembourse à hauteur de 27 € pour 4 ou 6 séances de podologie par an, selon l’importance des risques auxquels vous êtes exposé.

Un remboursement pour mes semelles ?

Votre médecin vous a prescrit des semelles orthopédiques ? Le remboursement que vous pourrez obtenir dépend de votre pointure. Vous trouverez, ci-dessous, un récapitulatif des remboursements pratiqués.

Orthèses plantaires en-dessous du 28 12,94 € par pied
Orthèses plantaires du 28 au 37 14,02 € par pied
Orthèses plantaires au-dessus de 37 14,13 € par pied
Orthèses plantaires, monobloc en résine coulée, moulage du pied 27,34 € par pied


 

La différence peut être à la charge de votre mutuelle seulement si cette prestation est comprise dans votre contrat. N’hésitez pas à vous renseigner à ce sujet.