Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Éviter la récidive des ongles incarnés grâce à l’orthonyxie

Éviter la récidive des ongles incarnés grâce à l’orthonyxie

Le 16 janvier 2017
Éviter la récidive des ongles incarnés grâce à l’orthonyxie
Débarrassez-vous des ongles incarnés grâce à une solution toute simple et indolore : l'orthonyxie. Vous souhaitez en savoir plus ? C'est par ici !

Maintenant que vous savez tout sur l’ongle incarné et ses causes, intéressons-nous à une méthode efficace pour en éviter la récidive : l’orthonyxie. Visant à corriger la déformation de l’ongle, ce procédé permet en effet de réduire les douleurs qui y sont liées.

L’action de Mathieu GRAVE, pédicure à Saint-Sulpice-et-Cameyrac, près de Saint-Loubès et Izon, est tout à fait indiquée dans la pose de ces orthèses provisoires. N’hésitez donc pas à le consulter pour davantage d’informations.

L’ongle incarné ou l’hyper courbure qui traumatise le pied

L’inflammation causée par un ongle incarné s’explique par la repousse non contrôlée de ce dernier dans la chair. Il en résulte rougeurs, gonflements et douleurs particulièrement intenses que seul votre pédicure à Saint-Sulpice-et-Cameyrac est en mesure d’atténuer.

À l’origine de cette pathologie, une déformation de l’ongle qui peut prendre plusieurs formes : l’ongle en volute, en tuile ou en plicature latérale.

L’orthonyxie : qu’est-ce que c’est ?

Derrière ce terme un peu barbare, se cache en vérité une solution pour aider l’ongle à prendre une forme naturelle qui épouse parfaitement la courbure de l’orteil.

Plusieurs options possibles

Trois techniques permettent, selon le cas observé, de pallier à ces défauts :

  • La lamelle stratifiée en fibre de verre ou en résine époxy, directement collée sur l’ongle, est généralement utilisée pour les faibles déformations,
  • L’agrafe à crochet, issue d’un alliage nickel et chrome, s’installe sur l’ongle grâce à des crochets insérés de chaque côté,
  • Le fil titane (ou photo polymérisation) consiste à poser un fil de titane sur la surface de l’ongle via des plots en résine fixés à chacune de ses extrémités.

Quoi qu’il en soit, le choix du procédé le plus approprié revient à votre pédicure à Saint-Sulpice-et-Cameyrac. Celui-ci déterminera le type d’orthonyxie à pratiquer en fonction de la longueur et de la souplesse de l’ongle ainsi que de la courbure à corriger.

Comment ça marche ?

Le principe de l’orthonyxie est relativement simple. Il s’agit de fixer l’un des dispositifs précédemment cités sur la surface externe de l’ongle et de le laisser agir comme un ressort. Par la constante tension effectuée, l’orthèse oblige l’ongle à se redresser et le guide durant la repousse.

En rendez-vous, Mathieu GRAVE, pédicure à Saint-Sulpice-et-Cameyrac, sera à même d’estimer la durée du traitement la plus adaptée à vos besoins.

Dire oui à l’orthonyxie !

De nombreux avantages

Pourquoi choisir l’orthonyxie ? Pour votre bien, pardi ! Cette méthode a déjà fait ses preuves et séduit par ses innombrables bénéfices. Indolore, elle ne traumatise par l’ongle et offre donc un traitement confortable et efficace.

À terme, vous apprécierez son résultat fiable et durable. Grâce à l’action de l’orthèse, la matrice unguéale enregistre la bonne forme à adopter lors de la pousse.

Attention aux contre-indications !

En théorie, l’orthonyxie est destinée aux personnes présentant une courbure anormale de l’ongle. En pratique, c’est tout autre chose.

Dans des circonstances particulières et suivant le profil du patient, cette solution est déconseillée, voire même interdite. C’est notamment le cas des individus souffrant de plaies ou de mycoses au niveau de l’ongle, d’allergies aux matériaux utilisés (nickel, colle, acier…), d’ongles trop épais et rigides ou de diabète.

Si vous le souhaitez, vous pouvez attirer l’attention de votre pédicure à Saint-Sulpice-et-Cameyrac sur votre situation lors d’une consultation en cabinet ou à domicile (Saint-Loubès, Ambarès-et-Lagrave, Lormont…).