Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Faire barrière aux défauts de la démarche chez l’enfant

Faire barrière aux défauts de la démarche chez l’enfant

Le 21 novembre 2016
Faire barrière aux défauts de la démarche chez l’enfant

Podologue pour enfant à Saint-Sulpice-et-Cameyrac, près de Bordeaux et de Libourne, Mathieu GRAVE propose un véritable accompagnement des plus jeunes de façon à détecter le moindre dysfonctionnement dans leur démarche ou leur équilibre.

Vous pourrez compter sur son aide pour établir un traitement en accord avec les besoins de votre enfant pour qu’il se sente bien dans ses baskets !

Un corps en pleine croissance

Fragiles, les pieds et les articulations d’un enfant doivent se développer de manière à lui permettre d’atteindre plus d’autonomie : la marche ! D’abord hésitants, ses premiers pas sont parfois perturbés, plus tard, par quelques anomalies appelées « troubles statiques ».

Pieds plats, jambes arquées, genu valgum, des dérèglements se manifestent au cours des premières années et finissent par disparaître, spontanément. Néanmoins, il convient de surveiller certains signes et de s’assurer qu’ils ne persistent pas au fil des ans.

Plusieurs troubles de la statique et de la démarche

Les pieds plats ou creux

La voûte plantaire, chez l’enfant, peut présenter une courbe accentuée ou, au contraire, très plate. On parle alors de pieds creux et de pieds plats.

Les pieds creux occasionnent des déséquilibres et une importante fatigue durant la marche ainsi qu’une usure plus rapide au niveau des semelles. Il convient de surveiller régulièrement ces anomalies et de vous adresser à un professionnel en cas de besoin.

Les pieds plats sont un phénomène courant jusqu’à l’âge de 6 ans environ. Avec le temps, ils se développent et finissent par prendre une courbure parfaitement normale. Si votre enfant se plaint de douleurs et de gênes pendant la marche, n’hésitez pas à consulter votre podologue pour enfant à Saint-Sulpice-et-Cameyrac.

La mauvaise orientation des pieds vers l’intérieur ou l’extérieur

Avant d’atteindre l’âge adulte, les articulations et les genoux sont souples. Il n’est donc pas rare de voir naître une incurvation des pieds ou une torsion du tibia vers l’intérieur ou l’extérieur. Une rééducation sera conseillée si votre enfant présente des difficultés pour courir, pour garder l’équilibre ou suite à une usure inhabituelles des semelles.

La déviation de l’axe des jambes : jambes arquées et genu valgus

Les jambes arquées – en « O » - sont souvent liées à la position des jambes du fœtus au cours de la grossesse, problème habituellement bénin tant qu’il ne s’accompagne pas de douleurs. Quant au genu valgum – qui forme un « X » -, il apparaît plutôt vers 2 ou 3 ans, quand les muscles et les ligaments de votre bambin sont encore faibles. Cette particularité s’associe généralement à une démarche chancelante.

Pour corriger ces défauts, accordez votre confiance à votre podologue pour enfant à Saint-Sulpice-et-Cameyrac qui prescrira le port de semelles ou des séances de rééducation.

Faire appel à un podologue pour enfant

Consulter dès 6 ans

Une première consultation chez votre podologue pour enfant à Saint-Sulpice-et-Cameyrac est recommandée à partir de 6-7 ans. Plus qu’un examen des pieds, ce rendez-vous est l’occasion de diagnostiquer troubles statiques et déséquilibres chez votre chère petite tête blonde. L’expertise de Mathieu GRAVE lui permet de lier ces dysfonctionnements à son âge et à sa courbe de croissance.

Un accompagnement dès les premiers problèmes

L’action d’un podologue permet de remédier aux troubles de la marche s’ils ne se sont pas modifiés naturellement. Il pourra intervenir en cas de douleurs, de chutes fréquentes (notamment causées par l’entrechoquement des genoux ou des pieds) mais aussi de déformations du pied et des orteils. 

La prise en charge des tout-petits peut également se faire avant 6 ans, si des complications ont eu lieues lors de la grossesse ou de l’accouchement.

Conseils et traitements adaptés

Une fois l’anomalie détectée, votre podologue pour enfant à Saint-Sulpice-et-Cameyrac détermine un traitement adéquat : orthèses plantaires, semelles orthopédiques, etc. Un suivi régulier, tous les six mois, est à prévoir afin d’adapter les soins en fonction de nouveaux besoins.

Parce que le choix des chaussures a son importance dans la croissance d’un enfant, Mathieu GRAVE vous indique les critères essentiels à ne pas manquer au moment de l’achat : respect de l’anatomie du pied, maintien de la cheville et de l’arrière-pied, etc.