Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les lésions des pieds, plus risquées chez les diabétiques

Les lésions des pieds, plus risquées chez les diabétiques

Le 03 janvier 2017
Les lésions des pieds, plus risquées chez les diabétiques
Plus fragiles, les pieds diabétiques exigent des soins particuliers. Plaies non cicatrisées, infections, amputations... Découvrez les risques liés à des pieds diabétiques en mauvaise santé!

Ça n’a l’air de rien comme ça, mais ce qui s’apparente, chez nous, à un petit bobo peut rapidement prendre des proportions démesurées chez les pieds diabétiques. Plaie non cicatrisée, infection, gangrène, la gravité de leurs blessures évolue vite si la prise en charge n’est pas immédiate.

Préserver la santé des pieds passe d’abord par une compréhension des risques. Mathieu GRAVE, podologue à Saint-Sulpice-et-Cameyrac, attire donc votre attention sur les possibles répercussions d’une lésion plantaire.

Les diabétiques : des pieds fragilisés

Responsables d’AVC, d’infarctus ou d’insuffisance rénale, les complications dues au diabète s’étendent également aux pieds. Sans une surveillance accrue, de sévères troubles peuvent faire leur apparition au fil du temps.

En effet, les pieds dits « diabétiques » souffrent de sécheresse cutanée et de déformations à l’origine de fissures ou de callosités. Ces plaies, si elles sont négligées, peuvent aussitôt s’infecter et mener à des conséquences bien plus graves.

Les risques de lésions augmentés par la maladie

Attention aux plaies non cicatrisées !

De petits traumatismes – quelconques en apparence – causent souvent des lésions sur les pieds diabétiques. Des chaussures inadaptées, une mauvaise hygiène ou des pédicures irrégulières donnent ainsi naissance à des blessures qu’il faut absolument surveiller ! Eh oui, anodines pour la plupart d’entre nous, elles peuvent laisser des séquelles irréversibles chez les diabétiques.

Moins sensibles à la douleur et aux changements de température, les pieds diabétiques présentent aussi des problèmes de cicatrisation. Une lésion, mal ou non traitée, peut précipitamment se changer en gangrène, voire pire.

D’autres facteurs aggravants

Les risques de plaies sont plus importants chez les diabétiques présentant des antécédents d’ulcération du pied, de neuropathie ou d’artériopathie, de déformations du pied ou d’un mauvais équilibre du diabète. Afin d’éviter toute complication, n’hésitez pas à rendre régulièrement visite à votre podologue à Saint-Sulpice-et-Cameyrac qui saura vous prodiguer ses meilleurs conseils !

De lourdes conséquences en cas de négligence

Plusieurs degrés de gravité

Qu’il s’agisse d’une coupure, d’un ongle incarné ou de frottements, quelques heures suffisent pour voir la situation s’aggraver. De façon à déterminer l’état du pied et les soins à prodiguer, les plaies sont classées en fonction de leur sévérité. De l’ulcère superficiel à la gangrène étendue, cinq grades précisent les effets de la blessure sur le pied.

Dans les situations les plus extrêmes, l’infection conduit à l’amputation d’un membre inférieur (orteil, pied ou jambe).

Que disent les chiffres ?

De manière générale, les statistiques sont plutôt alarmantes. On parle de 3 000 à 5 000 amputations provoquées par le diabète, chaque année, en France. Cela représente 60% des amputations totales du pays alors que seulement 40% sont liés aux accidents de la vie ou de la route. Des chiffres qui pourraient être considérablement réduits si des règles de prévention étaient davantage respectées.

Entre 20% et 25% des diabétiques se voient obligés de consulter au moins une fois pour une blessure du pied. Afin d’éviter une prise en charge urgente et tardive, pensez à prendre rendez-vous chez votre podologue à Saint-Sulpice-et-Cameyrac.

Mieux vaut prévenir que guérir

Dans la majorité des cas, ces complications s’expliquent par un manque manifeste de suivi des patients. De bonnes pratiques au quotidien permettent de réduire les risques et donc d’améliorer la santé des pieds.

Envie d’en savoir plus ? Retrouvez ici les bons réflexes à adopter pour vous aider à lutter contre ces problèmes !